Nous nous sommes réunis à Cenon le jeudi 2 avril suite au sondage sur la grève reconductible lancée par une école ( texte joint) . 18 écoles de Lormont, Bordeaux Bastide, Cenon et Floirac ont répondu. Sur 162 collègues, 110 se prononcent pour une grève reconductible, 45 se prononcent contre. Trois écoles hors rive droite nous ont donné leur avis. Sur 37 collègues, 12 sont pour et 25 contre.

Après des mois de mobilisations sous des formes diverses, une mobilisation des parents sans précédent, deux grèves générales les 29 janvier et 19 mars au succès desquelles l’éducation nationale a fortement contribué, nous constatons que le ministère continue sa politique destructrice du service public d’éducation. Nous devons passer à la vitesse supérieure.

Seul un mouvement de grève massif et déterminé, soutenu par les parents qui sont aujourd’hui à nos côtés, avec des actions spectaculaires, est à même de faire reculer le Ministre et le gouvernement.

Nous vous proposons de démarrer ce mouvement par la grève le 4 mai.

Nous appelons l’ensemble des organisations syndicales à reprendre et relayer cet appel et à déposer un préavis de grève à compter du 4 mai.

Nous vous proposons de nous retrouver en Assemblée Générale départementale le 29 avril à 14h porteur des décisions de vos écoles
   -   pour apprécier la force de notre mouvement
   -   décider des modalités de la reconduction
   -   organiser des actions visibles à même d’associer le plus grand nombre.

L’avis du plus grand nombre est indispensable. Faites largement circuler cet appel autour de vous